Conclusions

Il est indéniable qu’un ouvrage à des fins hydrauliques a été creusé à partir du Vernon en direction du bassin du Colin. Ce fossé créait ainsi une vaste zone de récupération des eaux s’écoulant du massif d’Humbligny.

Tracé du Fossé en noir à l’ouest – Autres cours d’eau en bleu
  • Son but exact, son auteur et sa date de sa construction restent à définir.
  • Le tracé complet montre des discontinuités. De nombreux tronçons ne sont plus visibles mais sont indéniables. D’autres sont incertains. Il y a absence d’un déversoir incontestable. Il est donc possible que l’ouvrage n’a pas été creusé en totalité.
  • L’aspect technique permet de présenter la création du village de Boisbelle comme une évolution du campement mis en place pour la conduite du creusement.
  • L’œuvre de ce « Grand Géant » inconnu serait ainsi le premier jalon conduisant à la naissance de La Principauté Souveraine de Boisbelle.

Pour plus de précisions, voir le livre « Le Grand Géant de Boisbelle » ou les gazettes indiquées dans le texte. Ces documents peuvent être obtenus auprès de l’Association des Amis de la Principauté Souveraine de Boisbelle-Henrichemont en utilisant le volet « Contact »

L’ouvrage de Charles Nadvornik