• La date des travaux est inconnue.
  • Il y a méconnaissance de son but.
  • L’absence d’un déversoir certain laisse même un doute sur la capture du Vernon au profit du Colin, le fossé ne servant alors probablement que de simple limite autour d’une partie du massif d’Humbligny.
  • Le tracé complet du fossé montre des discontinuités : si de nombreux tronçons ne sont plus visibles actuellement mais sont indéniables, d’autres sont incertains et il est donc possible que l’ouvrage n’a pas été creusé en totalité.
  • Plusieurs arguments résultant de l’analyse de l’aspect technique permettent d’avancer l’hypothèse que le creusement de ce Fossé du Grand Géant a été à l’origine de la création du village de Boisbelle et, peut-être aussi, des fermes des Jamets et des Pas de Loups.

Ce Grand Géant inconnu semble ainsi avoir été à l’origine d’une communauté qui s’est développée à partir d’un village résultant de l’évolution d’un campement de chantier, peut-être premier jalon conduisant ultérieurement à la Principauté Souveraine de Boisbelle.

Un livre Le Grand Géant de Boisbelle donne une présentation minutieuse des vestiges avec les problèmes posés par leur examen, un exemple détaillé d’un ouvrage un peu similaire (Le grand fossé de Larchant) et une analyse plus complète de la façon dont a été probablement creusé cet ouvrage avec les conséquences sur le tracé de certains chemins.

Il peut être acheté en librairie à Henrichemont ou être obtenu sur demande en utilisant le volet Correspondance.

Charles Nadvornik